Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 15:31
Faîtes–vous tatouer une Fille de Bacchus
sur vos fesses pour 27 $
 
par Ariane Lumen « Fille de Bacchus », artiste peintre à Saint Georges de Monclar – France
 
Après avoir vu mes images par surprise sur des affiches sans autorisation, après avoir reçu des propositions d'exposition exceptionnelles contre paiement et bien d'autres stories encore, on ne peut pas dire que ce qui va suivre ci-dessous ne dépasse pas mon imagination.
  PA240015
Fille de Bacchus n° 6 par Ariane Lumen, acryl sur bois dim. 45 x 30 cm (collectin privée)
 
 
Je me méfie de plus en plus quant à l'utilisation de mes images, que cela soit en photographie ou en tableau et voilà, qu'en fouillant un peu sur internet je découvre un site aux États Unis qui propose mes créations pour des fins de tatouage. Alors là ! J'avais imaginé tout, mais là on y va, il faut l'avouer un peu fort de café. En fouillant un peu plus loin je trouve une bonne dizaine de mes créations sur le site en question : Tattoodonkey ! Une image « Ariane Lumen » est proposée pour la somme de 27,00 us $ , soit 26,58 € . On paye par Paypal à une société qui s'appelle TattooMeNow.com, 1903 Goth Place E, suite M2523 à Bradenton, Florida, 34203. Vous téléchargez et le tour est joué.
 
Le site indique par ailleurs une liste impressionnante d'adresses où vous pouvez vous faire tatouer une Fille de Bacchus ou autre chose sur votre dos, fesses, vos seins, épaules ou votre sexe. Si bien que rien qu'à Bergerac vous avez 4 possibilités.....Je ne savais pas que nous avions autant de tatoueurs dans le coin ! Super ! il faudra que je sois naturiste pour contempler mes propres chefs-d'œuvre, ce qui va être plus difficile en hiver qu'en été. Imaginez le reste dans le genre « Monsieur , le tatouage que vous avez sur votre sexe a été acquis illégalement, et il m'appartient....... ». Et le type qui vous répond : « Le sexe où l'image », sûr qu'il ne comprendra pas immédiatement !
 
P1150001
 Brico Note par Ariane Lumen, acryl sur toile 50 x 70 cm (collection privée)
 
Les gens qui commercialisent mes productions ne m'ont rien demandé, bien sûr , je n'ai donné aucune autorisation, je n'ai aucun accord avec ces voyous qui se procurent sans retenu des images, des propriétés intellectuelles donc dans un but bien lucratif. Si par ici en France on ne manque déjà pas d'air, ni de Cu-Lot, force est de constater que ces Américains vont bien plus loin. Moi Ariane Lumen, dite « La Prétentieuse » me savait bien doté de quelque talent, mais celui de la bosse des affaires semble cruellement faire défaut. Un de mes collègues artistes disait joyeusement que c'était une preuve de reconnaissance , que de l'honneur ! C'est tout juste que je ne devrais pas remercier ces voyous qui se font de l'argent sur mon dos , sans rien me demander, sans rien me reverser. Dans le style de « Tout Travail Mérite Salaire » on ne peut guère faire mieux, me semble – t il !
 
PA130125-1J'ai cherché un peu plus loin et on trouve ces gens aussi sur Facebook sous la dénomination Tattoodonkey ! Donkey signifie singe en français........, le singe c'est moi. La danseuse en somme !Cette société est inscrite sur Facebook depuis le 18/08/2012. J'ai donc envoyé un message et bingo : pas de réponse. Je vais donc devoir utiliser les grands moyens pour arrêter l'hémorragie de mes capacités créatives. Là où cela se corse c'est que quelques images font parties d'un contrat d'édition en Corée du Sud. Ces Coréens qui ne sont pas forcément très virulents auront peut-être une autre vision sur la chose........
 
De nombreux sites web reprennent mes tableaux et mes écrits, et mes photos. En général ils m'en informent et je ne refuse que rarement. En effet j'ai à cœur de toujours mettre des images de qualité et donc reproductibles, mais dans le cadre d'une activité commerciale il est clair que les choses sont légèrement différentes. *
 
Compte tenu du nombre d'images qui se trouvent sur le site de Tatoue – les – Singes de mes deux beaucoup d'artistes semblent être dans le même cas que moi. Nous les artistes, nous continuons donc à travailler pour la gloire en attendant de rencontrer une personne assez exhibisioniste pour avoir votre tableau sur la fesse gauche, où sur le sein droit d'une femme allaitant son bébé. Traumatisme garanti pour le bébé, qui dès son jeune âge sera confronté à la vision bucolique d'une Fille de Bacchus numéro 6 ! Cela risque de le conduire tout droit vers la débauche quelques années après.
 
Ariane Lumen, artiste peintre * La danseuse photo par Dorvan Création Photographie
 
 
 
contact : alume@orange.fr  
 
 
La loi du 11 mars 1957 interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédée que ce soit, sans le consentement de l'auteur ou des ses ayants droits cause est illicite et constitue une contrefaçon sactionnée par les article 425 et suivants du Code Pénal 
 
boules affiche 1
 
 

 

 
 

 
Repost 0
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 17:05
 
 
 
 
Des choses très méchantes
 
 
P4210061
 Ariane Lumen, tableau Circé dim 100 x 80 acrylique sur toile
 
 
Parfois je me dis que je devrais me mettre à écrire, et parler un peu de ce créateur tout puissant, vous savez, celui qui est aux cieux, et n' en dire que du bien, sa bonté et miséricorde. Mais quand je regarde le journal à la télé et je vois ce qui se passe en Syrie, je me dis que je ne devrais pas écrire à sa gloire.
 
 
 
Je pourrais écrire un livre de Notre Père qui est toujours aux cieux et qui nous gouverne de là – haut , moi , vous et tous les peuples, même les peuples qui n'ont rien demandé, mais alors je ne peux m'empêcher de penser qu'il s'y prend vraiment très mal et une fois de plus je ne vais pas parler de ces affaires.
 
 
 
Je peux aussi écrire de la libération de la parole, de la bible et de ce qui est dit là – dedans, mais une parole n'est qu'une parole. Et quand il s'agit d'agir il n'y a plus personne. Et disons – le , franchement , celui qui voudrait faire quelque chose de bien serait martyrisé ou assassiné.
 
 
 
Alors je me dis que je vais écrire tout simplement une chanson qui parle de paix et de bonheur et de l'enfant à Bethléem. Mais quand je vois toutes ces gueules mécontentes autour de moi je sais que ce n'est même pas la peine d'essayer.
 
 
 
Ou alors faire quelque chose autour du Fils de Dieu, cloué sur la croix, qui lui s'est décarcassé pour moi et pour les autres aussi paraît – il Mais là je vois que les flics matraquent les manifestants, et du coup j' en perds tout mon courage.
 
 
 
Je pourrais me mettre sur le coin de ma rue mais cela fait maintenant des siècles qu'on nous fait chier avec des pleurs. Les réunions chiantes des témoins de Jéhovah qui déblatèrent comme des vieilles femmes alors que chez eux il n'y en a pas un qui ne reste pas sur son cul, qui se lève et qui laisse sa chaise roulante à quelqu'un d'autre.
 
 
 
Parfois il y a des choses très méchantes dans ma tête, mais je pense que cela n'intéresse vraiment personne.
 
 
 
 
 artiste peintre, modèle et illustratrice à Saint Georges de Montclar en Dordogne
     contact : alume@orange.fr
La loi du 11 mars 1957 interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédée que ce soit, sans le consentement de l'auteur ou des ses ayants droits cause est illicite et constitue une contrefaçon sactionnée par les article 425 et suivants du Code Pénal.
 
 
 
 
 
 
 
Repost 0
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 16:07
 
Tout travail mérite salaire, sauf le mien (artiste peintre)
 
  compil
 
par Ariane Lumen
 
 
 
Vers 19 heures, ce dimanche 25 juin le téléphone sonne, et un monsieur au demeurant très aimable se présente comme président d'une association du Lot, Quercy Beaucoup. Après les formules de politesse ce monsieur m'explique que son association organise chaque mercredi à partir de 15 heures un marché d'artisanat, enfin de l'art, suivi d'un diner « de plein aire », autrement dit « des bouquets de saveurs à savourer sur place autour de grandes tables et avec des amis ». Des amis ? A ma connaissance je ne connais personne du côté de Gourdon, et encore moins dans l'admirable village de Payrac. « Ambiance Musicale », ajoute le président.
 
 
 
Je ne sais pas comment ce Monsieur le Président m'a trouvé, moi Ariane Lumen, petite artiste peintre de la Dordogne où je suis mondialement connue, au moins 7 km à la ronde. Après avoir transporté mes tableaux au fin fond du monde, Corée du Sud, Ile de la Réunion, préparant des choses pour Amsterdam en 2013, j'ai une chance unique, le mot est faible, de montrer ce que je sais faire dans le Lot, à Payrac. A Payrac où pour la première fois on organise ce type de manifestation et « où l'on attend la foule «  ! D'après le président j'aurais ainsi une occasion unique de me faire connaître ! Mes oreilles se dressent devant autant de perspectives glorieuses et je le laisse parler.
 
 
 
Il m'explique avoir pensé à moi, Ariane Lumen, car il aime bien ce que je fais. « Vous faîtes aussi un peu de photos, je crois » souffle-t-il, « vous ne faîtes pas de copies » et ajoute qu'il ne souhaiterait pas que je vendrais des choses « Made in Taiwan » . D'ailleurs, il le précise les revendeurs sont exclus dans sa manifestation . De plus à part exposer, je ne dois rien faire d'autre et surtout pas vendre : la vente à emporter est interdite, c'est prévu au règlement.
 
 
 
On arrive à la douloureuse. En me demandant où j'habite on se rend compte que Payrac est à l'autre bout du monde, à savoir à 90 km à peu près, mais après l'ile de la Réunion je ne suis pas à cela près, n'est-ce pas ! « Mais, vous allez voir : cela en vaut largement le coup ». Pour participer il faut envoyer la somme de 15 €. Si je participe à toutes les manifestations, il faut envoyer 100 €, mais, comble du bonheur : je serai la seule et unique artiste peintre. Super super ! Moi Ariane Lumen l' orgueilleuse , le tout Payrac à moi toute seule. J'en avais rêvé !
 
 
 
« Par contre », enchaîne-t-il, » aucune indemnisation n'est prévue, c'est à vos frais, sur place vous aurez de quoi vous restaurer et bien plus encore « . L'offre jusqu'à là bien présentée prend alors une autre dimension. « Votre compagnon fait de la musique, il joue d'un instrument ? Alors vous pourriez lui en parler, car ce n'est pas plus mal qu'il animerait, bien sûr contre ( une petite ) rémunération, les soirées « . Là je tombe presque de ma chaise, comment sait-il, ce vénérable Monsieur le Président que mon compagnon est un pro de la musique , retiré, certes. Même contre paiement il n'a plus envie de se produire et encore moins dans ce genre de manifestation, bien plus adapté à Yvette Horner, qu'au pauvre pianiste qu'il est !
 
 
 
« Celui – là, je suis d'accord pour l'indemniser « , dit-il, « CAR TOUT TRAVAIL MERITE SALAIRE.........je paye bien mon plombier, mon électricien, bref ceux qui travaillent « 
 
Monsieur Guy-Antoine VEILLET-LAVALLEE, honorable président de l'association Quercy Beaucoup, vient de me faire l'offre que je ne saurais refuser.
 
 
 
En fait il est en train de m'expliquer que les artistes peintres et les plasticiens ne travaillent pas, qu'ils devraient être contents de pouvoir exposer devant des assistances aux profils douteux, et que l' effort financier n'est qu'une goutte d'eau dans les torrents de billets qui vont couler pour moi, tellement que mon talent est immense, mais que j'avais du talent, cela je le savais déjà, moi Ariane Lumen la prétentieuse !
 
Bon, mes enfants sont à ce moment – là toujours dans le bain. Le président toujours aussi aimable me promet d'envoyer les documents nécessaires à mon indispensable participation, et moi je lui promets de lui répondre.
 
 
 
Les Documents
 
 
 
Les documents de participation arrivent par email. Une petite affiche indiquant les dates, que cela se tient dans le parc des Cèdres. Un règlement digne d'un centre d'éducation pour délinquants. Mais moi, j'essaye de vivre de mon art, et croyez – moi tout professionnelle que je suis je puis vous assurer qu'en période de crise vendre un tableau tient de l'exploit au même titre que l'équipe de France dans un match de football, quand elle gagne par hasard. Les footballeurs se font payer, même quand ils perdent. Je l'ai lu dans un journal. En fait on organise à Payrac un marché gourmand qui ne dit pas son nom. La vente à emporter est interdite selon le vénérable règlement, mais vous pouvez consommer sur place. Consommer des tableaux, surtout les miens à l'acrylique, c'est carrément indigeste. Une Fille de Bacchus n° 9 dans son assiette est vachement raide à digérer, ainsi qu'un Masburel's Children, en honneur de l'excellent Château Masburel (Haut Montravel – Bergerac) du vin que je ne peux conseiller que dans un verre !
 
 PA280001
 
Les marchands, vendent, règlent leur droit de place, les consommateurs consomment, le musicien joue de la musique. Le pauvre peintre regarde tout cela, pense à ses pauvres enfants qui, comble de bonheur, vivent dans un environnement baigné de culture ! Rien qu'à l'idée je commence à avoir faim. Je pense à mon fabuleux contrat coréen, où tout est prévu, l'hôtel, la bouffe, l'expo, même la télévision y est prévue pour moi la toujours pauvre petite artiste peintre périgourdine. Les coréens paient même le billet d'avion, alors que pour aller à Payrac je n'ai même pas de quoi mettre de l'essence dans ma Clio rouge, qui elle n'en peut plus aussi !
 
 P4210061
 
Cela remonte à peu........
 
 
 
que j'avais décidé de ne plus me produire dans les kermesses locales, les salles de fêtes et autres paroissiales, même plus pour faire plaisir (quel plaisir). Je laisse la place à mes collègues rarement copines déjà à la retraite qui d'après une carte postale reproduisent à l'huile ou aquarelle des bouquets de fleurs, le Château de Monbazillac (un must), les bords de la Dordogne et de paysages avec des vignobles. Je laisse la place aux copistes de dimanche, leurs pâles prestations avec leur chat préféré, que ces mêmes artistes arrivent à vendre pour 80 €, après une heure de bla bla digne d'un comptoir de bistrot .en attendant que leur souvent généreuse retraite tombe chaque 10 du mois.
 
  aff monpazier
 
Je ne me ferai pas que des ami(es) avec mes propos, mais que l'on sache tous quelque chose de moi : je n'en ai rien à faire que l'on m'aime ou pas ! J'aime être bien comprise, dont acte. Celui qui veut un de mes tableaux : qu'il vienne me voir, où qu'il visite mes lieux d'exposition : actuellement le Château de Masburel, le Bistrot d'Urval, au mois d'août à Monpazier.
 
 
 
Mon activité est déclarée, je paye un peu de cotisations sociales, j'ai un mal fou de vivre de mon travail – c'est la crise, n'est – ce pas . Bon nombre de ses retraités bouffent le travail des artistes déclarés, prennent leur place. Les organisateurs nous prennent pour des moins que rien, car moi, je ne fait pas un travail.
 
 
 
Je fait ici un appel aux artistes professionnels, nous devons absolument nous fédérer et lutter contrer ces pratiques abusives et des organisateurs qui se fichent du monde. Signaler les abus, dénoncer ces pratiques abusives. Aussi je vous conseille un lien internet www.droitdexposition.blogspot.fr et j'attends vos commentaires. Je suis sûre que mon histoire arrive à d'autres.
 
P9020025 aff blanc
 
 
contact alume@orange.fr
 
Monsieur Guy-Antoine VEILLET-LAVALLEE épouvra le besoin de me répondre. C'est ce qu'il faisait par email le mardi 26 juin prouvant  en même temps que je ne manque n'y de courage et d'honnêteté ! Ci-dessous le texte reproduit dans son intégralité, et enfin àa la suite de cela la réponse (la mienne) de la bergère au berger. 
    
De: <gavl@free.fr>
À: "Ariane Lumen" <alume@orange.fr>
Objet: Re: Mercredi de Payrac
Date: mardi 26 juin 2012 11:33
 Bonjour Madame,
 J'ai bien lu votre long réquisitoire par lequel vous dénoncez ma démarche et me
faites passer pour un bien triste sire.
 Je pense que vous n'avez rien compris à la "proposition" (si je reprend votre
terme) que je vous ai faite.
 J'ai découvert votre nom par internet et ai pris connaissance de la rubrique
vous concernant (dont vous devez être l'auteure??)...  et par là même découvert
que votre compagnon était musicien.
 Je ne connais pas et n'ai jamais prétendu connaître votre peinture.
 C'est du reste pour cela qu'il convenait que vous sachiez en quoi consistent
les "Mercredi de Payrac" afin que vous puissiez juger si cette manifestation
peut avoir un intérêt pour vous autrement dit vous correspond. Mais apparemment,
vous ne m'avez pas écouté.
 Il est évident que tous les exposants peuvent vendre (sinon à quoi servirait il
d'exposer...).
 J'ai lu d'autre part vos commentaires sur ces "artistes" que vous semblez
particulièrement mépriser de même que le public qui fréquente les "kermesses
locales".  Alors je vous recommande d'apprendre la tolérance et, si vous le
pouvez, l'hummilité. Devrais-je vous rappeler que l'art est fait pour tous.
  Certains publics n'ont pas eu la chance d'y être initiés.
 C'était peut être là l'opportunité pour un pianiste de permettre à certains de
découvrir d'autres musiques. Les sonorités d'un piano dans le soir qui tombe
peuvent émouvoir des personnes dont la condition modeste ne saurait les priver
de sensibilité.
 Mais votre égo vous permet il de comprendre tout cela?
 Oui, je préside une association à vocation culturelle et je monte nos "Mercredi
de Payrac" pour constituer le trésor de guerre qui permettra de financer les
cachts d'artistes auxquels nous faisons appel tout au long de l'année. C'est
beaucoup plus difficile que de demander des subventions... dont la source n'est
autre que la poche du contribuable.
 Vous voulez être subventionnée? Ben voyons!
 D'autre part, comment votre fabuleux contrat avec les Coréens ne vous permet il
pas de changer votre Clio apparemment à bout de souffle?
 Comment se fait il que exposiez dans un bistrot alors que quelques lignes plus
haut vous n'en faites pas vraiment l'éloge?
 Aurez vous le courage et surtout l'honnêteté de portez ma réponse à la
connaissance de vs lecteurs?
 Veuillez, Madame, agréer l'expression de mes salutations distinguées.
 Guy-Antoine VEILLET-LAVALLEE
 Selon Ariane Lumen <alume@orange.fr>:
> Bonjour Monsieur,
>
> sur le lien suivant ma réponse !
> http://0z.fr/eXHcA
>
> slts sincères
>
> Ariane Lumen
>
> ----- Original Message -----
> From: <gavl@free.fr>
> To: <alume@orange.fr>
> Sent: Monday, June 25, 2012 12:20 AM
> Subject: Mercredi de Payrac
>
>
> >
> >
> > Madame,
> >
> > Pour faire suite à notre entretien téléphonique de ce jour, je vous prie
> > de
> > trouver, ci-attachés, les documents d'information concernant les mercredi
> > de
> > Payrac.
> > Le public important attendu devrait, en principe, donner des occasions de
> > débouchés aux artistes ou artisans créateurs qui seront présents.
> > En outre, une participation de votre mari pour animer une voire plusieurs
> > soirées au cours de l'été retient mon attention.
> > Merci de me faire part de vos impressions à votre meilleure convenance.
> >
> > Croyez, Madame, à l'assurance de mon très cordial souvenir.
> >
> > Guy-Antoine VEILLET-LAVALLEE
> >
>
La Bergère répond au Berger.........

Le président de l'association Quercy Beaucoup éprouva le besoin de me répondre et déplore que je le fasse passer « pour un bien triste sire ». Mais il met ainsi à l'épreuve mon courage et SURTOUT l'honnêteté dont il semble douter de porter sa réponse à la connaissance de mes lecteurs ! Je manque ni de courage et encore moins d'honnêteté. La réponse est publiée et tout cela sans censure et avec les fautes d'orthographes qui, je le pense relèvent plus de l'étourderie que de l'incompétence.

Penchons – nous alors sur l'article premier de la dite manifestation des « Mercredis de Payrac » :



ARTICLE 1 – Nature des participants.

Les participants sont :

-          des  restaurateurs ou traiteurs ambulants, dont le nombre est limité à douze maximum, qui proposent au public des plats cuisinés à consommer sur place.

-          des artistes créateurs ou artisans d’art qui souhaitent faire connaître leurs créations et bénéficier de la présence du public. 

La manifestation n’est en aucun cas un marché traditionnel pour produits alimentaires à emporter ou pour articles proposés par des revendeurs qui  ne sont pas admis.

 

Tous les exposants peuvent vendre (sinon à quoi servirait-il d'exposer......) Voilà ce que sa majesté n'a pas dit au téléphone, et voilà ce qui est bien dit dans l'article premier !!! L'artiste bénéficie de la présence du public et pour la somme modique de 15 € il a le droit de voir bouffer ce public pendant que des restaurateurs ou traiteurs ambulants proposent au public des plats cuisinés à consommer sur place. Intéressant, pour être bien au fait de ce type de manifestation – dans le Périgord on en regorge – je sais absolument que ces commerçants gagnent beaucoup d'argent. Ils sont à leur juste place dans ce type de manifestation. Le Parc des Cèdres de Payrac ne reçoit en fait qu'un vulgaire marché nocturne qui ne dit pas son nom , comme il y en a partout. Ici quand on transpire on sent la graisse de canard gras, le cassoulet vous fera péter toute la nuit et une fois la fête finie les voitures roulent rien qu'à l'odeur d'alcool des conducteurs qui échappe par les fenêtres ouvertes des voitures zigzaguant sur des routes tortueuses où les contrôles des gendarmes sont aussi rares que la vente – illégale selon le règlement « digne d'un centre d'éducation pour délinquants » - d'un de mes fabuleux tableaux.



aff urvalJe ne méprise pas le public qui fréquente les kermesse locales : j'ai dit que moi, Ariane Lumen à l'égo sur dimensionné, n'y mets pas les pieds avec mes tableaux. Monsieur sa majesté ne sait pas bien lire et ne comprend pas tout ! Comparer le bla bla d'un bistro, avec le très sympathique Bistrot d'Urval – car c'est de cela qu'il parle – est évidement hors sujet.



Mais le pianiste rate ainsi l'opportunité de permettre à « certains de découvrir d'autres musiques. Les sonorités qui d'un piano dans le soir qui tombe peuvent émouvoir des personnes dont la condition modeste ne saurait les priver de sensibilité. «  J'en aurais des larmes aux yeux!!! tellement que c'est beau. Un truc pour éviter la SACEM ? Mais bien sûr : Beethoven et Mozart n'encaissent plus depuis longtemps leurs droits d'auteurs. D'ailleurs, mais Monsieur Guy Antoine VEILLET-LAVALLEE ne le sait pas ou n'en a rien à faire : déjà à leur époque ces artistes étaient très mal payés par les sires et autres bourgeois. Une tradition que le sire lotois aimerait bien voir perdurer encore un peu.



Monsieur mon respectable sire préside une association à vocation culturelle dont la première vocation des d'organiser des soirées gourmandes lucratives où les produits du terroir sont à l'honneur (pourquoi pas !) mais pas les artistes qui accessoirement assurent l'animation. Et heureusement que ce type d'association n'est pas subventionnée. D'ailleurs c'est bien le seul point avec lequel je suis d'accord avec Monsieur le Président. C'est tellement laborieux de remplir la demande de subvention et le plus grand problème pour Monsieur le Président est qu'une fois la subvention accordée, il devra aussi rendre compte ! Vraiment je ne sens pas le coup ici, pas net tout cela ! Et enfin Monsieur le Président : le pianiste en question qui n'a pas envie de se produire devant un si modeste public est en même temps aussi président d'une association à vocation culturelle dont le but est d'aider et d'assister les artistes plasticiens etc etc. , et l'association fonctionne sans subventions !Toutes ces informations sont retransmises à l'association  pour éviter que des artistes professionnels tombent dans ce genre de piège. Votre manifestation est le meilleur exemple que ce qu'un artiste doit éviter.



Je crois vous avoir répondu avec courage et honnêteté, Monsieur Guy Antoine VEILLET-LAVALLEE , vous qui pensiez me mettre au défi ! C'est une plaisanterie, non ?



Ariane Lumen, artiste peintre.



   

 

La loi du 11 mars 1957 interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédée que ce soit, sans le consentement de l'auteur ou des ses ayants droits cause est illicite et constitue une contrefaçon sactionnée par les article 425 et suivants du Code Pénal.





 

 
 
 
 
 
 
 
 
Repost 0
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 16:25
 
C'est Juste
 
P9130064 ret juste
 
 
 C'est Juste
 
 
C'est juste le vent
qui caresse tes cheveux
 
C'est juste un rayon de soleil
 
C'est juste un flocon de neige
qui fond dans la main
 
C'est juste ton nom
Qui m'habite
 
Ariane Lumen
 
 
 
 
 
 
 
contact : alume@orange.fr
 
photographie : Dorvan Création Photographie
 
 
 
La loi du 11 mars 1957 interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédée que ce soit, sans le consentement de l'auteur ou des ses ayants droits cause est illicite et constitue une contrefaçon sactionnée par les article 425 et suivants du Code Pénal.
 
 
 
Repost 0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 16:24
 
Ariane Lumen - Mes Cher(e)s Ami(e)s
 
new year 2012Au soir de l'année 2011 c'est à vous, mes ami(es) que je m'adresse. Le titre est un peu pompeux, certes, mais vous devez tous savoir que je vous aime, et qu'en 2012 nous continuerons, je l'espère,  à faire un bout de chemin ensemble. Aussi, le moment est venu de remercier quelques personnes parmi vous, et si j'en oublie, vous m'en ferez bien grâce.
 
Au tout début de l'année 2011 j'avais décidé de ne pas faire d'exposition pendant 12 mois; De me consacrer seulement à la création, de me remettre en cause et bien sûr de créer. J'avoue volontiers que la crise y était - et l'est encore - pour quelque chose. Selon le principe "moins j'en fais, mieux je me porte", j'ai fait une seule exception : une petite exposition à Bergerac, ville où je suis née, dans la permanence électorale de Dominique Rousseau, Maire socialiste de cette ville. Je l'ai soutenu autant que je pouvais le faire, et il me l'a bien rendu. Ses idées correspondent aux miennes, et je le soutiendrai encore. Par la présente je le remercie pour tout.
 
L'association Collectif Artistique de Saint Georges de Monclar, j'en suis la fondatrice, et ses artistes qui comme moi travaillent tous dans le même esprit, dans des conditions pas toujours agréables. Mais ils sont là, chaque fois qu'il faut y être.
 
Le Château Masburel à Fougueyrolles, qui non seulement produit un vin d'exception dans le Haut Montravel, mais qui me donne un soutien sans relâche. J'ai toujours pu compter sur les personnes qui animent ce fabuleux domaine, qui existe depuis 1740. Merci à Arnaud Isnard.......il est réellement formidable et disponible , le Château Masburel est mon meilleur endroit, je m'y sens chez moi. voir plus : www.chateau-masburel.com
 
Je remercie aussi chaleureusement le Château Tiregand à  Creysse (je suis de  Creysse)  de la famille de Saint Exupéry, quand Xavier de Saint Exupéry a trouvé une solution immédiate à un petit soucis au cours du mois de septembre, ce qui a rendu service à mes amis artistes : Thierry Sellem, Henk Schoen, James Lamotte, Sari Breidburd, et bien d'autres. voir plus : www.chateau-de-tiregand.com
 
Grand merci au reporter photographe Daniël Besombes http://collectif.artistique.sgdm.over-blog.org/article-daniel-besombes-le-chasseur-d-images-92437853.html  , toujours présent, et prenant toujours là bonne photo souvent étonnante. Daniël : l'homme au grand coeur et cela se voit dans ses photos. Il y a aussi Stéphanie Javerzac, autre photographe avec une remarquable sens de la mise en scène, et en 2012 elle s'éclatera......... http://collectif.artistique.sgdm.over-blog.org/article-stephanie-javerzac-photographe-86142728.html
 
Remeciements aussi à Francis et Stéphane de Péri-Sat,  http://collectif.artistique.sgdm.over-blog.org/article-peri-sat-91393408.html sans qui l'assistance technique audio et vidéo ne serait pas possible. Quand il n'y aura plus personne dans ce monde sur qui je pourrai compter, eux ils seront encore et encore là.
 
Et je continue avec Dorvan Création, et sa vision particulière de la photographie et de tout d'ailleurs. Impossible à vivre (je suis bien placée pour le savoir) mais quelle énergie et quelle persévérance. C'est un vrai visonnaire, et je me demande comment il fait pour avoir 50 000 idées par jour. Le manager à tout faire, le moteur de mon équipe.
 
Je remercie ces anonymes qui transmettent partout aux monde mes informations par le biais de Facebook, comme Marcia Ruiz au Chili, Steve Cardinal aux U S A, et tous les autres qui font ce travail un peu ingrat. Et à Périgueux il y a monsieur Jean Claude Bonnal, parlant souvent de rugby, mais me consacrant une quantité énorme de pages web. Merci Jean Claude ! http://mondomicile.centerblog.net/1037-tres-belle-oeuvre-ariane-lumen
 
L'année 2011 était très riche en rencontres, désormais j'ai un agent éditeur en Corée du Sud, et sous la conduite de Sophie Jeong et Jason Kim tout une équipe travaille à faire connaître mon travail là-bas. Monsieur Armel JF Bossou à Saint André (Ile de la Réunion) qui lui s'agite pour moi dans l'hémisphère Sud, et qui a quelques projets pour moi  à l'horizon 2013. Pierre Cornet, avec qui un projet unique de création et de design est en cours pour la France, dont on parlera au cours de l'année ! Un petit mot pour l'inimaginable Mélissa, commerçante dans l'âme et donneuse de bons conseils, mon exubérante voisine.
 
De là en déduire que tout est facile pour moi est une erreur. Je travaille énormément, inlassablement, et j'essaye de donner du plaisir aux autres, c'est ma seule et grande satisfaction. J'ai de la chance..........
 
On n'insistera pas ici sur les deux trois personnes qui m'ont fait des crasses, qui ont bien profité de moi. Ils se reconnaîtront sans doute. Mais je ne leur en veux même pas.....je trace tout simplement mon chemin, et j'ai appris à regarder droit devant moi, et jamais en arrière.
 
A tous, vous mes ami(e)s, mes meilleurs voeux pour l'année 2012, pour vous et votre famille.........santé et bonheur, même si nous savons tous qu'en 2012 nous allons tous devoir courber le dos. Je sais que vous serez toujours là, et moi je serai là pour vous !
 
Je vous souhaite une bonne année  2012 !
 
 
 
197079 118914474852706 100002024628044 134698 5158485 n
 
 
 Ariane Lumen, A Powerfull World of Colors
 
 
contact : alume@orange.fr
 
 
  avril-flot-masburel-divers.jpg
 
  Ariane Lumen expose au Château Masburel du 23 juin au 30 septembre 2012
P9020025 aff blanc
 
 
Repost 0
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 09:07
 
 
Dieu, le Diable et les Artistes
 
 
L'image ci-dessous me parvient des Etats Unis, de Carlifornie plus précisément.  Il s'agit d'un secte qui dit sur une pancarte énorme :
 
Abstract Artists do the Devil's Work ou en français: les artistes abstraits font le travail du diable.
 
On savait que Dieu était déjà implqué dans toutes les sauces et toutes les guerres, mais de là accuser les artistes de travailler pour le diable , avouons que c'est fort de café. Moi je dis: qu'ils aillent brûler en enfer........cela calmera à coup sûr. Puis leur sigle et les couleurs m'évoquent quelque chose que nous connaissons bien en France.....n'est-ce pas ?
 
Soyons tous très vigilants !
 
 
god 1
 
God Bless You..........Take Care
 

Et puisque nous sommes en période d'Halloween, cela mérite bien une photo de moi-même par l'autre diable : Dorvan Création Photographie.
 
halloween
Ariane Lumen par Dorvan Création Photographie dans: Halloween
 
 
 
 
Ariane Lumen, artiste peintre, modèle et illustratrice à Saint Georges de Montclar en Dordogne - France
 
 
contact: alume@orange.fr
 
 
Ariane Lumen, a Powerful World of Colors
 
 
 
 
           
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Repost 0
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 10:03
 
CHINOISERIES
 
 
Sauver l'Europe avec l'argent des Chinois. Sarkozy, Merkel et les autres ont une déontologie surprenante.........faire des affaires avec un pays qui fait travailler ses enfants, qui polue, et qui n'en veut qu'à notre argent enfait. Et voilà que nous nous pensons plus malins qu'eux qui-ont-les-sous . L'Europe et leur dirigeants , nos dirigeants ont baissé leur culotte made - in -China ! Rien que pour plaire à nos banquiers qui déjà se frottent les mains.......Moi je continue à manger du cassoulet ! 
 
cartin rouge chinois
 
 
PA130114-1
 
Et je bois à leur santé
 
 
 
 
Ariane Lumen, artiste peintre, mùodèle et illustratrice
contact : alume@orange.fr
L'illustration musiciale de cette page est assurée par Cloé du Trèfle, musicienne chanteuse auteur compositeur à Bruxelles en Belgique. Titre "EXIT" de l'album Hasards des Trajectoires.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Repost 0
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 11:05
 
 
Editions Impression Christophe Lafont
 
une éditeur qui ne respecte pas la propriété intellectuelle
 
et pour que cela n'arrive pas aux autres
 
Lisez le texte qui suit.
 
vous allez comprendre........
 
 
ARIANE LUMENARTISTE
 
artiste peintre – modèle – illustratrice siret/siren 511 741 639 00013
 
Le Bourg, 24140 Saint Georges de Montclard
 
tél 05 53 81 52 31 email alume@orange.fr web www.arianelumenart.odexpo.com
 
 
 
 
Editions Impressions
 
Christophe Lafont
 
12 Chemin des Gravières
 
24130 Saint Pierre d'Eyraud
 


 
Saint Georges de Montclar, le 16 09 2011
 


 
Lettre recommandée avec A.R.
 


 
Monsieur,
 


 
Vous avez édité le livre suivant: La Culture du Chêne Truffier d'après un manuscrit de Pierre Tavé, illustrations d'Ariane Lumen, n° 9 782917 494141. Dans ce livre, qui n'est, après vérification pas proposé à la vente vous avez reproduit 38 illustrations de ma main sans mon autorisation, et aucun contrat ou convention ne affirmer ce fait. Je vous rappelle qu'il s'agit de ma propriété intellectuelle, selon les dispositions définies par la législation française. Vous m'avez dit que je n'avais qu'a demander une convention écrite, mais n'était – ce pas à vous d'en proposer une ?
 
J'ai donc passé des semaines à travailler pour que vous vous servez du résultat sans mon autorisation. Je ne l'accepte en aucun cas. Vous avez aussi fait figurer sur votre carte de visite l'image « Cyrano », aussi sans mon autorisation.
 
De plus au mois d'avril 2011 vous avez fait imprimer une affiche, affichée dans le bergeracois utilisant l'image « Cyrano », lors de votre manifestation au Carpe Diem. Tout ceci sans mon autorisation.
 
Vous ne respectez en rien la déontologie de votre métier, qui consiste à éditer des livres, défendre les droits de ses auteurs, et de les rémunérer correctement. Mais pourquoi le feriez-vous parce que vous ne leur demandez même pas leur avis.
 
Je suis outrée par votre façon d'agir et par la présente je vous informe que je ferai valoir mes droits.
 


 
Ariane Lumen
 
P9160001

La Carte de Visite, avec Cyrano non autorisé !
 


 

Plus sur Ariane Lumen: www.arianelumenart.odexpo.com
 
contact : alume@orange.fr
 
 
 
 
 
 


 
 
 
 
 
Repost 0
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 09:21
 
Ariane Lumen - Modèle
 
pica al 6
 Ariane Lumen, ici modèle pour Dorvan Création Photographie
 
On me demande régulièrement de poser pour des peintres et sculpteurs, mais j'ai appris au fil du temps à ne pas accepter n'importe quelle condition, et ce qui suit peut être instructif pour celles qui désirent s'abandonner à cette tâche, car il s'agit en fait d'une véritable performance, fatiguante, et qui ne se déroule pas forcément dans des bonnes circonstances.  Si la pose pour des artistes confirmés ne pose jamais des problèmes - ils savent tout sur l'anatomie et font tout leur possible de vous transformer en oeuvre d'art - il n'en est pas de même pour les amateurs et leurs associations.  Pour éviter les malentendus, remarques, amateurisme et voyeurisme je pose toujours mes conditions, qui sont à prendre ou à laisser.
 
D'abord c'est à vous de fixer votre prix, plus éventuellement les frais de déplacement. Souvent il s'agit d'une association et quelques peintres qui se réunissent. Fixez donc vous - même le nombre de participants, par exemple maximum 5, et demandez un supplément par personne en plus. Vous verrez qu'il y a toujours plus de participants que le nombre de personnes convenus . S'il fait froid, demandez un chauffage d'appoint, cela peut vous éviter une mauvaise grippe dans les jours qui suivent. Fixez aussi la durée des poses.......;c'est malgré tout très fatiguant.
 
Par la suite vous devez absolument vous intéresser à comment ces artistes vont vous vous représenter et ce qui se passe avec les images et esquisses, les sculptures ou tableaux que l'on fait de vous, éventuellement par la suite quand vous n'y serez plus. En effet, le peintre souhaitera un jour vendre son oeuvre, et vous ne sauriez lui en vouloir. Mes que se passe-t-il avec les esquisses ? Alors les temps des poses sont souvent  trop courts. Ces peintres ont donc tendance à vous prendre en photo, ou en vidéo: voilà des choses que je n'accepte pas forcément. Pourquoi ? Vous ne savez absolument pas, et vous aurez du mal à contrôler ce qui se passe avec vos images, qui ne vous mettent pas forcément en valeur......un jour vous retrouverez ces images par exemple sur internet.....et vous ne le saviez même pas. Interdisez donc les appareils de photo, caméras vidéo, etc. Et si vous souhaitez une photo c'est vous qui désignerez la personnes qui la prendra.
 
Souvent, lors des sessions vous verrez arriver des visiteurs, et autres personnes qui n'ont rien à voir avec votre prestation: refusez, et n'autorisez que les personnes de votre choix. Enfin, puis que vous êtes le modèle et que l'artiste vendra tôt ou tard son oeuvre, en l'occurrence vous, demandez que votre nom soit associée à son travail: moi je le fais toujours.
 
Compliquez tout cela ? Mais non ! Entre l'époque de Camille Claudel, et aujourd'hui tout a changé ! Il n'y avait pas internet et personne n'avait un appareil photo. Donc je consigne toujours tout dans un document, en ajoutant que les représentations scabreuses, non conformes aux bonnes moeurs, ou donnant une idée négative de ma personne ne sont pas tolérées. Enfin je me réserve le droit de photographier ou de faire photographier tous les résultats de ma pose.
 
Je précise, qu'en agissant de la sorte j'ai des très bonnes expériences en tant que modèle. Juste un mot pour les photographes: poser pour un photographe est moins compliqué. En général il a un projet, ou vous en avez un. Ils connaissent les modalités à respecter et vous montreront volontiers leurs travaux, et cela vous donnera une bonne opinion sur ses intentions.
 
 
Mes dernières Créations
 
P9030027 mushrooms
 Ariane Lumen, "Mushrooms" papier d'art du Moulin de Larroque à Couze - Dordogne, dim 80 x 60
 
Ici dans le Périgord nous sommes en pleine saison de champignons, mushrooms en anglais. Et j'en mange, bien sûr. Mais là j'inventes mes champignons, dans un environnement nocture, une lune froide, une ville lointaine géante qui pousse. Sur la terre, avec ses nuages et ses ouragans, je l'ai signé à gauche, ce qui ne m'arrive jamais.
 
puis:
 
P9080003 fille bacchus in the bottle
 Ariane Lumen, "Fille de Bacchus in the Bottle", acryl sur toile 90 x 70
 
Ce tableau je l'avais commencé lors de ma performance au Château de Masburel à Fougueyrolles en Dordogne. On y organisait la fête de la Fin de l'Eté. Tout est beau là - bas, et leur vin est carrément fameux.  En cela accompagné par le groupe blues and soul Brother Jack. Voici le résultat final.
 
Puis j'ai dans la foulée créé une affiche  dans le cadres d'une organisation au Château de Tiregand à Creysse - Bergerac, Dordogne. Lors de la journée du Patrimoine j'invite mes amis artistes à participer à une journée exceptionnelle dans le cadre majestueux du Château de Tiregand, Héritiers de la Comtesse F de Saint-Exupéry.
 
aff tiregand 18 09 2011
 
 Voir plus sur cet événement sur le lien Ariane Lumen Chateau deTiregand Patrimoine et Artistes
 
Voir plus sur Ariane Lumen: www.arianelumenart.odexpo.com
 
  Ariane Lumen, artiste peintre, modèle, illustratrice
 
 
 
Ariane Lumen, A Powerful World of Colors
 
 
 
 
 contact: alume@orange.fr
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Repost 0

Présentation

  • : Ariane Lumen
  • Ariane Lumen
  • : Pour la vague qui se soulève, Un peu d'amour...un peu de peur Quelque part le jour se lève Et quelque part un oiseau meurt Membre fondatriçce du Collectif Artistique de Saint Georges de Montclar
  • Contact

Recherche

Archives