Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 15:21

 

 

Délire Périgourdin

Ariane Lumen, artiste peintre à Saint Georges de Montclar

 

 PA240013

      Fille de Bacchus n° 6 par Ariane Lumen

 C'est sous le ciel vert, et le soleil bleu qu'une clique de bandas joue sur des casseroles et une grosse barrique de vin. Et le cortège passe là – haut sur les collines à travers les bois . Il s'en va pour de bon dans les montagnes noires. Et moi, je continue à rire et à parler, car derrières les montagnes se trouve le pays du Périgord !

 

Et moi, je marche en tête avec mon cochon dans les bras, deux lapins me suivent. Ils ont un entonnoir sur la tronche. Un peu plus loin il y a une poule de luxe. Elle pond un œuf en verre. Et quand on remue tout cela il neige sur le château de Monbazillac.

 P4210061

Fille de Bacchus n° 14, Ariane Lumen

 

A la voisine je tends ma main cuivrée. Et voilà qu'arrivent deux africains avec des luges. Les bandas jouent de la musique à la gloire du dé à coudre qui se mariera demain avec son aiguille ! Ils s'aiment ces deux – là !

 

J'ai échappé au roi d'Espagne qui m'avait surpris dans son lit, et aussi en train de manger dans son armoire à provisions. Et c'est avec de la gnôle que j'ai brûle son château et toutes les églises. Puis j'ai joué les castagnettes . Mais c'était du feu froid, et tout le monde s'en foutait. Tant pis, on n'en a même pas parlé dans le journal.

 P1180045

Blues player, Ariane Lumen

 

J'en ai souffert, et désormais l'horizon brille de ses mille feux quand les morts sont ivres, et quand disparaît enfin Pierrot de la Lune. Alors, je jouerai de la trompette et je tuerai le gros dragon. Je boufferai un gâteau aux noix et des truffes, avant de me faire téter par les puces .

 

C'est sous le ciel doré et le soleil argenté que cela se passe. La clique de bandas joue toujours les casseroles et la grosse barrique de vin. Et le cortège passe là – haut sur les collines à travers les bois . Il s'en va pour de bon dans les montagnes noires. Et moi, je continue à rire et à parler, car derrière les montagnes se trouve le pays du Périgord !

 

 Au fil d'Ariane 225 b

      Ariane Lumen par Stépahie Javerzac

 


 Super ! Disait le camarade spectateur et poète paysan de Sète !

 

Au moins je n'ai pas tout à fait perdu mon temps
et au passage, des aphorismes à deux balles :

 

- l'eau de Marseille est tout à fait potable mais un brin chargée en anis !
- sûr, la mère de notre chiot c'est trouvé un béguin pour un mammouth laineux
- je me suis installé pour surveiller le feu, c'est lui qui m'a gardé
- notre chien de garde est tellement vif qu'il disparaît à la première arrivée !
- le chiot lève la patte, pisse longuement, culbute et tombe en poussière. Diantre, il a pissé trop longtemps
- si je laisse tomber l'accordeur de guitare sur la table, il me donne un sol 
- le gamin s'est fait chauffer une telle assiettée qu'il n'a jamais plus connu de sous-ventrière pétée !
Sourire là ?


 

 

 

La contribution musicale "La Vie est un Cirque"

 sur cette pages est de Cloé du Trèfle

Bruxelles - Belgique   

 

contact alume@orange.fr 

 

 

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Ariane Lumen
  • Ariane Lumen
  • : Pour la vague qui se soulève, Un peu d'amour...un peu de peur Quelque part le jour se lève Et quelque part un oiseau meurt Membre fondatriçce du Collectif Artistique de Saint Georges de Montclar
  • Contact

Recherche

Archives