Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 09:20
 
 
Ariane Lumen - Halloween 2012
 
avec textes de : Alain Hochmann, Eric Noguet, Pimprenelle Noëlle Pernelle, Jaki Loyer, Viola Frédéric, Marie-France Vergines
 
 
halloween
 Ariane Lumen dans "Halloween" par Dorvan Création Photographie
 
Contribution d'Alain Hochmann (Périgueux – Dordogne)
 
 
 
Elle fumait
 
Toute drapée de sa toile d'Halloween
 
Et bien aise savourait à brasier éthéré
 
La Lune souriait
 
L'arachnide enchantée
 
Jeta son dévolu
 
Sur le corps enchaîné
 
Elle ne fut plus alors
 
Qu'amour et satiété
 
Et ses yeux noirs de jade
 
Imploraient l'araignée.
 
 
 
Contribution d'Eric Norguet Ostéophate (Bergerac – Dordogne)
 
 
 
Elle s'était glissée hors de ma mémoire
 
Comme un souvenir d'un autre temps
 
Elle embrumait mon esprit de vapeurs de fumée
 
Qu'elle exhalait ironiquement
 
Comme une odeur spectrale de toiles d'araignée
 
Les limbes d'un esprit
 
 
Pleine de remords
 
Voir plus sur Eric Norguet Ostéophate ICI 
 
Contribution de Pimprenelle Noëlle Pernelle (Libourne – Gironde)
 
 
 
Lili Marlène un soir de pleine lune
 
Entre grandeur et décadence
 
Se trouva fort dépourvue
 
De se trouver entre la toile
 
Et l'araignée qui savamment tissait
 
Le fil de la belle Ariane
 
Ariane ma belle Ariane
 
Que faîtes – vous ainsi gantée
 
De dentelle noire
 
Je fume, chère amie, n'en déplaise
 
Suppléait l'esprit de Lili
 
Par noirceur d'Halloween
 
 
 
 
Contribution de Jaki Loyer (Puget Ville – Var)
 
 
 
Elle était partie en fumée
 
Une nuit de pleine lune
 
Elle avait pour tout linceul
 
Une toile tissée par ses compagnes
 
Les araignées du soir
 
Celles qui donnent l'espoir
 
voir plus sur Jali Loyer ICI 
 
 

Contribution de Viola Frédéric (06500 Castillon)

 

Allo!!! Ween!!!

 

C'est une vraie sorcière qui a ce petit je ne sais!!!! qui vous enchaîne.

En suivant les maillons on imagine tout le chemin que l'on peut visiter

en imaginant ce paysage aux collines douces et soyeuses

tantôt humidifié tel un petit ruisseau ou coule un filet d'eau

limpide et parfumé enivrant à souhait.

Elle sait tendre sa toile avec ses amies

Toile où l'on s'y prendra sans pouvoir s'en sortir.

Un cocon sera tissé et dame souricière vous mangera emprisonnée de ses fils....

sans pouvoir vous enfuir.....

Trop tard

Il ne fallait pas regarder ni s'approcher

Encore moins oser toucher.

Maintenant elle fume

Et d'un œil averti

choisi qui sera le premier......

Wink

 
Voir plus sur Viola Frédéric ICI
 

Contribution de Marie-France Vergines (Nojals – et – Clotte Dordogne)

 

 

Mesdames les araignées

De ton charmant village,

Agacées par ta beauté

T'auraient-elles donné un gage?



Celui de passer dans tous les greniers

Pour glaner leurs œuvres de dentelles

Et te camisoler tel un prisonnier;

Mais, il en faut bien plus pour décourager notre belle.



Enfilant tes gants porte-bonheur

A califourchon sur ta chaise magique

Tu arbores fièrement, telle une fleur

Tous tes atouts magnifiques

 
 Ariane Lumen artiste peintre, modèle et illustratrice à Saint Georges de Montclar en Dordogne
 
     contact : alume@orange.fr
 
La loi du 11 mars 1957 interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédée que ce soit, sans le consentement de l'auteur ou des ses ayants droits cause est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les article 425 et suivants du Code Pénal.
 
 
 
           
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

www 25/09/2013 16:46

Merci!

Le Père peinard 25/09/2013 17:10

Un an après !
Décidémment ce blog est très réactif...
Merci pour le lien...
Christian

Christian 22/10/2012 16:07


Une contribution a été escamotée, la mienne !


La voici :


Hallogouine ?
C'est le baiser de la femme-araignée...
qui est appelée à régner !


Araignée ? quel drôle de nom !
Pourquoi pas libellule ou papillon ?


Seuls les cinéphiles apprécieront et dénonceront la censure morale dont je suis victime pour avoir mis le doigt là où ça fait, ou pas... mâle !

Présentation

  • : Ariane Lumen
  • Ariane Lumen
  • : Pour la vague qui se soulève, Un peu d'amour...un peu de peur Quelque part le jour se lève Et quelque part un oiseau meurt Membre fondatriçce du Collectif Artistique de Saint Georges de Montclar
  • Contact

Recherche

Archives